Galerie Thaddaeus Ropac Home Künstler Ausstellungen Kunstmessen Inventarkatalog Galerieprofil

 Zurück zu Aktuelle Ausstellungen   

Claire Adelfang 'Monuments' (Paris / Project Space)    4. Feb - 29. Feb 2012


Please scroll down for French version

Claire Adelfang 'Monuments'
February 4 - 29, 2012

Galerie Thaddaeus Ropac is delighted to present Monuments, its first showcase of French artist, Claire Adelfang’s work. Born in 1984, the photographer currently works and lives in Paris, her native city. Adelfang graduated from the Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, and was trained in Patrick Tosani’s atelier.
The exhibition title was selected because the young photographer readily summons the Latin origins of the word monere, “to remind”. The diversity of subjects she brings together under this heading conveys the link between the gaze and memory. In this series of photographs, the viewer experiences an almost corporeal reaction via the lens and, by extension, the artist’s point of view. In Labyrinth (2011) and Dry Dock - Louis Joubert Lock (2011), the concrete and water landscapes are inspired by the tide gates located in Munich and in Saint-Nazaire. The bird’s eye views and tilted shots enable Adelfang to counterbalance the perspectives and to play with the lines of the structures. The artist accentuates the surreal nature of these environments devoid of human presence. A corporeal adventure and spiritual experience, the viewer’s body seems to partake in the eye’s feverish descent. The play on perspectives in Alcove (2011) and in Wall of Water (2011) abolishes the horizon line and any possible assessment, from top to bottom, of dimension. It’s only when one’s gaze settles on the background that one confronts the monumentality and the scale of the setting. With Cascade (2011), the heft of the architecture contrasts sharply with the fluidity of the water. Adelfang seemingly evokes some long-lost civilisation where life, as epitomized by the water and the scarce vegetation, seeks to reach a sense of equilibrium in a completely inorganic, mineral universe.
The photograph depicting the Synagogue Ohel Jakob (2011)—which was inaugurated in 2006 in Munich’s Jüdisches Zentrum Jakobsplaz—deepens, in a singular way, the notion of memory already embedded within the monument. This image highlights the semantic complexity of the exhibition’s title, which bears both a physical and a symbolic dimension. Again the viewer is faced with the prominence of the inorganic, also present in many other shots, through the base of an architectural form evocative of Jerusalem’s Wailing Wall. From this perspective, Adelfang’s photographs develop an unspoken, contemplative dialogue between man and history.
Claire Adelfang’s photographs and videos first received attention in 2010 and 2011 in exhibitions overseen by the association Les amis des Beaux-Arts de Paris, after being awarded the agnès b. prize in 2009 and the Thaddaeus Ropac prize in 2010. In tandem with Monuments, her work will be presented as part of the group show The Tree and the Photographer, at the Quai Malaquais galleries of the Beaux-Arts de Paris.

For all inquiries regarding this exhibition, please contact Victoire de Pourtalès, victoire@ropac.net.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________

Claire Adelfang 'Monuments'
4 - 29 février 2012

La galerie Thaddaeus Ropac est heureuse d’annoncer Monuments, la première exposition personnelle de Claire Adelfang. Née en 1984 à Paris où elle réside et travaille, elle a reçu sa formation au sein de l’atelier de Patrick Tosani à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris dont elle est diplômée.
Pour justifier le titre de l’exposition, la jeune photographe évoque volontiers l’origine latine du mot formé à partir du latin monere, « se remémorer ». Les différents sujets qu’elle a rassemblés sous ce titre expriment les liens tissés entre le regard et la mémoire. Dans cette série photographique, le spectateur réalise une expérience quasiment physique à travers l’objectif et le point de vue de l’artiste. Dans Labyrinthe (2011) et Ecluse - Forme Joubert (2011), paysages de béton et d’eau inspirés des écluses de Munich et de Saint-Nazaire, les prises de vues en plongée ou en contre-plongée permettent à Claire Adelfang de neutraliser les perspectives et de jouer des lignes de construction. L’artiste accentue le caractère irréel de ces environnements déshumanisés. Le corps du spectateur semble partager avec l’oeil cette descente vibrante, aventure physique et expérience spirituelle. Le jeu des perspectives et le point de vue de Alcôve (2011) et de Mur d’eau (2011) abolissent l’horizon et les dimensions, le haut et le bas. C’est arrivé au fond de l’image que le regard se confronte à la monumentalité et à l’échelle de l’environnement. Avec Cascade (2011), le poids de l’architecture s’oppose à la fluidité de l’eau. Elle semble évoquer quelque civilisation perdue où la vie, symbolisée par l’eau et la végétation rare, tente de trouver un équilibre dans un univers purement minéral.
La photographie représentant la Synagogue Ohel Jakob (2011) du Jüdisches Zentrum Jakobsplaz de Munich, dédiée en 2006, enrichit d’une manière singulière la réflexion de l’artiste sur le principe de mémoire impliqué par le monument. Cette œuvre illustre la complexité sémantique du titre de l’exposition qui contient à la fois une dimension physique et une incarnation. Le spectateur retrouve la dominante minérale des autres prises de vue dans la base d’une architecture évoquant le mur des lamentations de Jérusalem. De ce point de vue, les photographies de Claire Adelfang construisent un dialogue silencieux et contemplatif entre l’homme et son histoire. Les photographies et vidéos de Claire Adelfrang ont pu être notamment découvertes par le public lors des expositions réalisées par l’association Les amis des Beaux-Arts de Paris en 2010 et 2011 faisant suite aux prix dont elle a été lauréate (prix agnès b. en 2009 et prix Thaddaeus Ropac en 2010). Simultanément à Monuments, son travail sera présenté dans le cadre de l’exposition collective l’Arbre et le Photographe, dans les galeries du quai Malaquais aux Beaux-Arts de Paris.

Pour des renseignements sur cette exposition, veuillez contacter Victoire de Pourtalès, victoire@ropac.net.

Darstellung :    Vergangene Ausstellungen      


 
artnet - Die Welt der Kunst online. ©2014 Artnet Worldwide Corporation. Alle Rechte vorbehalten. artnet® ist eine eingetragene Handelsmarke der Artnet Worldwide Corporation, New York, NY, USA.